Faut pas comparer!! Ou comment invariablement tu compares tes grossesses

Pour mon premier vrai article, je voudrais te parler d’un sujet encore un peu récent pour moi : la grossesse de bilouchka 2. Il a aujourd’hui 7 moiset donc j’ai un peu de recul sur celle-ci et ma première d’ailleurs.

Quand tu es enceinte pour la première fois, c’est la découverte, tu es hyper anxieuse, heureuse, angoissée, bref tellement de sentiments se bousculent que tu ne peux même pas imaginé à quel point ça peut pertuber.

Quand tu es enceinte la deuxième fois, ben tu te dis je connais, c’est moins la découverte, et tu compares ! FATALEMENT ! et c’est humain.Donc je vais te donner une petite idée de mes grossesses avec ce combat de titan :Grossesse 1 vs Grossesse 2

Grossesse 1 : ou la fin du mythe

Si il fallait résumer cette grossesse ,je dirais que j’ai détesté être enceinte.Souvent, on m’a dit : être enceinte c’est génial, ou encore ce fut le plus beau moment de ma vie. Ben moi non. Tu es as presque honte d’ailleurs car pour moi cette grossesse ne fut que souffrance. Non pas que j’ai été très malade, mais ce fut long et très dure. Car moi je n’étais pas immunisé contre la toxo et donc j’avais un régime alimentaire très stricte et que j’ai suivi à la lettre. De toutes façons, quand j’étais tenté de faire un écart, je culpabilisais alors j’en ai pas fait. Une vraie ayatollah de la bouffe !! Certains proches ont essayé de me faire ou ce reproche ou m’ont dit que je ne tiendrai pas jusqu’au bout. Mais faux,j’ai tenu et j’étais fier de moi !! Et résultat non négligeable je n’ai pris que 3 kg durant toute ma grossesse (oui déteste moi je te comprendrais). Allez,je te rassure j’avais déjà quelques kilos de réserve.

Mais cette grossesse m’a permis aussi de voir que si toi aussi tu déteste être enceinte eh bien tu n’es pas la seule. Plusieurs de mes collègues féminines m’ont avoué que leur grossesse n’était pas épanouissante (un ouf de soulagement s’est emparé de moi). Comme quoi, lorsqu’on voit des maman qui s’extasient sur leur ventre, font des shootings photo avant grossesse, ben moi je n’en avait pas envie. Le seul vrai réconfort était les échographies et la rencontre de mon bébé. ca me faisait tout oublier ,même si à l’écho il tirait la gueule !!

Mais par contre, c’est un vrai conseil il faut écouter son corps. C’est ce que m’a enseignait cette première grossesse. Se reposer quand on sent la fatigue, ne pas en faire trop, et apprécier les différentes sensations qui se produit en soi. Les premières fois où bébé bouge et tu sens comme des petites bulles qui pétillent, les caresses que tu donnes à ton bébé, lui parler. Ca c’est par contre du bonheur qui vaut tous les désagréments subis.

echo

Bilouchka 1 à l’écho des 3 mois, ou mon alien bien-aimé

 

Grossesse 2 : Vient le temps de la comparaison

Inéluctablement, tu es obligé de comparer. Et le dicton est vrai, chaque grossesse est différente. Tu es moins dans la découverte, et un peu moins dans l’écoute car il y a une grosse différence avec la première fois : tu as l’ainé à t’occuper et à occuper ! La fatigue, et les sciatiques sont venues pour moi dès la fin du 1er trimestre alors que tout ça était venu en fin de grossesse pour bilouchka 1. J’ai même du m’acheter un coussin, ceux fait pour les hémorroïdes, car en fin de journée je ne pouvais plus rester assise. Bon je dois t’avouer ça m’a pas vraiment soulagée mais comme on dit »avec ,on est mieux que sans !! ».La différence est là tu es moins investie quoiqu’on dise dans cette grossesse dans le sens ou tu n’as plus ce côté nombriliste, tu n’as plus à te poser mille et une question sur le qui quoi comment, mais plutôt comment t’organiser efficacement avec deux enfants. Tu es une mère de famille et donc tes préoccupations sont tournés vers la logistique. Moins glamour certes mais tout aussi salutaire quand bilouchka 2 à pointer son nez. Durant ma seconde grossesse, je me suis obligée à m’octroyer des moments rien qu’à moi et mon ventre. Bilouchka 1 a continuait à aller à la crèche même si ce fut en horaire allégés et moi je prenais ainsi le temps de préparer l’arrivée de bilouchka 2, de me reposer, de voir mes copines le temps d’un déjeuner. Et puis il y a aussi les petits incidents de parcours que tu n’auras pas connu. Pour cette seconde grossesse, j’ai dû faire une amniocentèse.Et oui, lors de l’écho, tout était bon et la clarté nucale aussi .Mais les analyses sanguines ont données un résultat de 1/150. Pour mon gynéco, tout irait bien mais moi j’ai vécu dans l’angoisse durant 1 mois et demi entre l’annonce et les résultats de l’amio. Pour mon cas perso, et sur les conseils de mon gynéco , il vaut mieux faire cette amio afin de ne pas vivre dans l’angoisse et stresser durant cette grossesse. Et il avait mille fois raison, donc cette grossesse t’apprend aussi à écouter pas que ton corps, mais aussi le corps médical.

Ainsi on dit tojours faut pas comparer mais invariablement tu compares c’est normale, c’est humain.Et avec des enfants finalement on a pas fini de comparer; mais ce qui en ressort c’est qu’on a beau comparer,le tout c’est de tirer les bons enseignements. A bon entendeur !!    Au prochain épisode,je te fais le bilan des avantages et inconvénients de ces grossesses

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s