Allaitement ou Biberon: le choix de Sophie….

Avant tout chose, ce choix étant très souvent sujet à débat dans un sens comme dans l’autre ,je ne dis pas que mon choix est le meilleur; bon en faite si , mais je vais juste tenter de relater mon vécu. La vrai conclusion serait de dire que le meilleur choix est celui qui vous correspond le mieux. Voilà maintenant que c’est fait passons à autre chose.

Le dilemme ne fut pas bien long car pour moi comme pour mon mari il était évident que j’aillais allaiter pour la première et la deuxième d’ailleurs. Mais bien sûr si pour divers raisons, je n’y serai pas arriver j’aurais donner le biberon sans aucun soucis.

Le choix de l’allaitement fut économique. Eh oui, la radine que je suis c’est dit pourquoi payer pour quelque chose que je fabrique gratuitement. Et bien sur c’est naturel. Tout le monde du corps médical à ton entourage te dira que c’est ce qu’il y a de mieux d’ailleurs(sauf quand ça dure trop longtemps paradoxalement).Dans mon monde parfait pour Bilouchka 1, je pensais allaiter durant 6 mois (ce rêve bleu….).

Pour Bilouchka 1 , suite à l’accouchement (je devrais en faire un article de ces accouchement d’ailleurs), je n’ai pas fait la tétée d’accueil car j’étais trop fatiguée. Mais dès le lendemain, il était mis au sein .La mise au sein s’est super bien déroulé, il a tout de suite bien pris le sein et la 1ère tétée a durait 45 minutes .A ce moment-là j’aurais dû me douter de quelque chose…. Il a fini repu. J’étais contente,  cela ne faisait pas mal en plus car la mise au sein fut naturel. Donc là, tu te dis que vraiment c’est simple. Mais la réalité fut tout autre. Si l’allaitement est naturel ,c’est un réel choix de vie. Oui c’est naturel , oui c’est pratique car pas de biberon à chauffer, ni se lever en pleine nuit… Mais il y a aussi la réalité. L’allaitement c’est très très dur physiquement. Tu es fatiguée constamment, tu ne dors pas et tu es considérait comme un garde-manger sur pattes. Tu es réduite à une fonction finalement. Bilouchka 1 était un bébé très gourmand ,je m’explique. Grâce à ton smartphone tu as moult applications pour calculer la durée,fréquence de l’allaitement. Je m’en suis beaucoup servi pour Bilouchka 1 et jamais pour Bilouchka 2.Eh bien Bilouchka 1,sur une période de 24 heures tétait 12-15 fois par jour pour des séance de 30 à 45 mins !!!! Voilà ce qui peut t’attendre quand tu allaites. Et bien sur ton ménage n’est pas fait, pas de linge et ta douche n’est pas prise. En plus, on te dit il faut manger car si tu manges pas(donc tu dois faire aussi la bouffe),ben bébé mange pas ! J’aurais aimé qu’on me dise cette réalité aussi sur l’allaitement. Mes amies qui ont donné le biberon  de suite n’ont pas vécu autant de fatigue ni un début de maternité aussi dure. Elles avaient l’air plus détendues, moins fatiguées. C’est simple pour  Bilouchka 1 , je n’ai pas dormi plus de 2 heures d’affilée du lendemain de sa naissance jusqu’à ce qu’il fasse ses nuits soit 3 mois et 8 jours. Mais plus on approchait des nuits complètes moins ca devenait dur. Mais c’est beaucoup d’épreuve l’allaitement, c’est un marathon toujours intense finalement.

Alors au bout de deux moi et demi d’allaitement exclusif, mon mari a introduit un biberon de lait infantile par jour. Il me trouvait beaucoup trop irritable(forcément quand tu dors pas et que c’est toi qui te réveille toutes les nuits pour nourrir bébé tu es légèrement sur les nerfs). Du coup ,nous sommes passé à un allaitement mixte. Et Bilouchka 1 à force s’est sevré tout seul à 5 mois.

Après cette première expérience, on peut raisonnablement se demander pourquoi elle veut recommencer encore pour Bilouchka 2.Eh bien durant toute la grossesse, je me suis préparée psychologiquement  à avoir un rythme soutenue, et je m’étais donnée un allaitement de 3 mois seulement.  Et là surprise, un bébé qui ne tète qu’une seule fois dans la nuit voir pas du tout. Dès la maternité il faisait ses nuits le bougre (par nuit j’entends 22h-6h30/7h), et la journée il buvait 8 tétées au maximum avec en moyenne une durée de 10 mins grand max. Un bébé parfait . Je te rassure depuis , il a les dents qui le travaille et il est beaucoup moins  parfait, faut bien une justice dans ce bas monde. Et alors que Bilouchka 2 à 7 mois depuis 3 jours , il ne s’est toujours pas sevré et j’allaite encore. Il aime ça le bougre !! Mais du coup, tout s’est bien mis en place et j’allaite le matin avant de partir au travail et le soir en rentrant. D’ailleurs dès que je mets un pied à la maison, il réclame sa tétée .

L’allaitement tout comme les grossesses furent différentes et je ne regrette absolument pas mon choix. Par contre, j’aurais aimé qu’on me dise que c’est éprouvant pour le corps et le moral, que ton corps répond tellement en mode automatique qu’il peut te jouer des tours.Au tout début, avec Bilouchka 1, j’ai fait des crises d’angoisses (moi qui suit la zénitude incarnée) car mon corps se réveillait automatiquement si bébé n’avait pas fait sa tétée à 1h15. Ce fut pénible. Mais en même temps quand tout s’est bien mis en place, eh bien oui c’est pratique, tu peux allaiter par tout.Le secret pour une mise en place parfaite et une mise au sein parfaite. Si Bébé prend bien le sein , tu n auras pas de douleurs, ni de crevasses .Pour la technique chacun son ecole. Mais le plus important est d investir dans un coussin d allaitement, cela soulage le dos, les bras et les eventuels tendinites et le poids du bebe est sur le coussin. Il faut trouver sa technique et surtout bien demander aux puericultrices lors de ton séjour à la mater de t aider. Il y a la technique de la berceuse. C est comme bercer bebe saif qu il doit etre bien face au mamelon, et un peu sur le cote. La technique du ballon de rugby: le corps de bebe doit etre sous a l’arriere et sa tete devant. je trouve cette technique plus simple que la verceuse mais y a un peu moins de complicite. ce sont les deux que j ai teste, mais a chaque fois assures-toi de bien avoir la tete de bebe face au sein, et toi tu dois etre installer tres confortablement et surtout pas deranger. Ce sont les deux mamelons de la réussite😉.

bib

moi qui allaite à l’église le jour du baptême de Bilouchka 2
Enfin, j avais peur du regard des gens si j’allaitais en extérieur et puis tu réfléchis et tu te dis soit tu as honte et tu laisses ton bébé mourir de faim ou soit tu assumes ton choix. J’ai décidé d’assumer. Mon conjoint était mal à l’aise les premières fois, mais après il s’y est fait. C’est d’ailleurs ma cousine ,formidable maman, qui m’avait rassuré en disant que les gens ne te regardent pas quand tu allaites et c’est vrai les gens s’en foutent au final. Et puis maintenant avec les T-shirt spécial allaitement, les capes d’allaitement etc… allaiter en public reste hyper discret et  tu n’as pas les seins à l’air.


Et puis quand tu allaites ce qui est bien pratique c’est comme tu t’asseois, et t’asbesoin  de quelque chose, ce sont les autres qui se déplacent ,toi t’es pénard avec bébé. Fais durer un peu le plaisir; si il a fini de tirer son lait et qu’on te dit : »alors il tire encore? ». Tu réponds candidement: « oui oui, tu peux me faire un thé avec des gâteaux svp »Car mise à part toi, personne ne sait qu’il ne fait que tétouiller.

Donc si tu as envie d’allaiter, saches que c’est dur, éprouvant mais la sensation de donner le sein est aussi apaisante et dans notre tourbillon de maman, savoir se poser avec bébé c’est primordial.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s