Deuxième grossesse: ce que peut vivre l’aîné

naissance-naniLors de ma seconde grossesse, en surfant sur notre ami le net, j’ai constaté qu’il y avait peu ou pas beaucoup d’article finalement qui parlait de ce sujet. Comment l’annoncer au premier, quand, comment le vit-il et les premiers jours comment faire pour qu’il ne se sente pas exclu.

Lors de votre première grossesse vous êtes autocentré sur le moindre battement de cœur ou la moindre sensation de votre corps, lors d’une seconde grossesse ,votre centre de gravité se déplace vers votre premier enfant.

Durant la grossesse

Nous avons naturellement annoncer à notre fils qu’il allait être grand frère assez tôt. Je dirais lors du premier trimestre, dès que nous l’avons su en faite. Cela nous permettait de lui faire appréhender la situation  .Nous n’avons pas estimer nécessaire par contre de lui demander : « tu es content d’être grand frère? ». Tout simplement parce qu’il n’était pas content. Bilouchka 1 n’a jamais émis l’envie d’être grand frère, il était très bien tout seul. D’ailleurs, durant la grossesse , il n’a jamais posé de question concernant le bébé, n’a jamais touché mon ventre pour savoir si il bougeait ou pas. Je n’étais pas vexé mais je m’inquiétais pour lui. Mais lorsqu’une personne de  notre entourage lui demandait si il était content d’avoir un petit frère ou lui parler de bébé ,il changeait de conversation. J’ai su par les auxiliaires de crèche, qu’il posait des question sur les bébés et les petits frères. Il avait beaucoup d’angoisse qui se caractérisait par de l’eczema. Nous avons été présent pour lui, nous n’avons jamais insisté sur cette grossesse. Par contre, nous sommes allés acheté un cadeau pour son petit frère ensemble de sa part. Nous l’avons inclus dans tous les moments de la grossesse afin qu’il ne se sente pas exclus. Il est même venu lors de l’écho du 5ème mois, et même si cela lui était égale, je tenais à le faire participer. Nous n’étions plus un petit cocoon, mais une famille.

 

Depuis la naissance

Durant la grossesse et son indifférence, j’avais un peu d’appréhension pour Bilouchka 1.Allez-t-il faire un rejet, pleurer? Pas mal de question. Lorsqu’il est venu voir son frère le lendemain de l’accouchement, j’avais sorti son cadeau de la part de Bilouchka 2.Le nouveau né n’était pas dans mes bras mais il dormait dans son berceau et au pied du berceau le cadeau pour Bilouchka 1.Contre toute attente, la première entrevue s’est merveilleusement passé. Bilouchka 1 a surtout compris une chose, quand on devient grand frère, on reçoit (beaucoup) de cadeau de grand frère !!!!C’est vrai que tout le monde pensait à lui prendre quelque chose. Du coup, ce qui a dû lui paraître une mal chance, c’est transformé en bénédiction.    Ce premier cadeau a désamorcé tout le reste. Les jours qui ont suivi la naissance, Bilouchka 1 est resté avec nous au lieu d’aller à la crèche. Le matin comme le soir, j’allais le chercher avec son frère. Ainsi, il ne sentait pas à part. Mais c’est vraiment bien si les jours(pour nous ce fut une semaine) vous pouviez garder votre ainé près de vous. Comme ça , pour lui la naissance du petit n’est pas synonyme de « rejet », il reste avec vous et il peut même vous aider pour jeter les couches,laver le bébé avec vous, etc… ça lui permet de faire connaissance aussi avec son petit frère.

Aujourd’hui

Bilouchka 2 va avoir 8 mois dans quelques jours et je peux en ressortir une petite expérience de ces premiers contacts. Bilouchka 1 ne s’est jamais intéressait à la grossesse , ni au bébé à venir, comme je le disais plus haut, mais ne jamais lui en faire le reproche ou encore ne jamais le saouler avec bébé . Même, si votre enfant ne montre rien, dans sa petite tête il se pose des questions, il faut juste rester à l’affût et ne pas hésiter à demander à son entourage si il a posé des questions.

Depuis la naissance de son frère, je n’ai jamais eu les phrases du type « quand Est-ce-qu’on le rend à l’hôpital? ». Il est assez complice avec lui, même si invariablement je sens venir la jalousie car on porte son frère, et qu’il doit être plus doux. Je n’ai jamais mis à l’écart ou empêcher de prendre son frère dans les bras, dès le début il a fait les bains avec moi, jeter les couches ,apporter mon coussin pour allaiter etc.. une petite main mais aisni il s’est senti utile et valoriser. Et puis, depuis longtemps ,bien avant la grossesse, j’ai arrêté de l’appeler « mon bébé ». J’ai toujours expliqué que c’était un grand garçon et que je le préfère ainsi. Il n’a pas du coup fait de régression. Et j’ai toujours gardé aussi du temps pour lui, comme le coucher du soir, si son père s’occupe de son frère et ce dernier pleure, j’ai laissé gérer le papa et je continuer avec lui. Je suis contente de notre approche car la complicité entre les deux s’installent, avec la jalousie aussi qui arrive mais ça c’est encore une autre histoire. Bilouchka 1 est très protecteur avec son frère, et je dirais en conclusion que la préparation de l’ainé lors d’une seconde(troisième, ou davantage) grossesse doit être dans nos priorités . Mais pas que pour la maman, aussi pour tous les membres de la famille, amis etc…c’est un tel bouleversement que l’on ne peut pas en faire abstraction. J’ai même essayé les bouquins qui parlait de devenir grand frère, eh bien ca ne lui a fait ni chaud ni froid .  Chaque enfant est unique, et sa réaction face à une arrivée peut nous dérouter, l’important est de rester calme, garder du (beaucoup) temps avec lui durant la grossesse mais surtout après la naissance. L’eczéma de Bilouchka 1 a disparu peu de temps après la naissance de son frère et n’est pas réapparu depuis.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s